Utilisons ScribeFire pour encore mieux bloguer

J’ai évoqué l’utilisation de XML/RPC dans ce billet précédent  qui permet d’éditer un blog à partir d’un logiciel externe autre que l’éditeur fourni par défaut avec votre moteur de blog. Celui-ci n’est pas toujours agréable à utiliser ou ne fourni pas toutes les fonctions que l’on pourrait attendre d’un tel outil.

J’avais justement testé Google Docs mais aprés plusieurs utilisation je me suis rendu compte qu’il n’était certainement pas l’éditeur de blog idéal, et c’est vrai que ce n’est pas son rôle pour le moment…
Une des fonctions qui me paraît essentielle à un outil de blogging est la possibilité de pouvoir éditer le code source, souvent obligatoire quand on souhaite insérer une vidéo sur son blog par exemple.

ScribeFire vient combler ces lacunes et s’avère beaucoup adapté en tant qu’éditeur de blog à proprement dit. Il se présente sous la forme d’une extension pour le navigateur Firefox (accessible via une petite icône en bas à droite de Firefox). Il s’agit d’une éditeur WYSIWYG qui dispose de toutes les fonctions essentielles pour éditer un blog et ça fonctionne sous Mac OS, il fallait le préciser (j’ai lu beaucoup d’avis négatifs sur les autres outils de ce type existant pour Max OS).

Voici ce que j’apprécie dans cet outil:

  • Il est simple d’utilisation, l’interface est claire et agréable à utiliser.
  • Plusieurs blogs peuvent être configurés, les multiblogueurs pourront aussi se l’approprier.
  • Aucun logiciel lourd et superflu à installer mais un simple plugin pour Firefox, contrairement à Windows Live Writer qui rempli à peu prés les mêmes fonctions mais qui est un logiciel indépendant.
  • L’éditeur est intégré à Firefox, le blogueur peut continuer à avoir un oeil sur une page web tout en écrivant son article. Trés utile par exemple pour prendre des notes pour un prochain billet tout en naviguant.
  • Les images sont uploadés directement sur le serveur du blog.
  • Gestion des catégories
  • fonctionne trés bien avec Dotclear 2

Ce qu’il manque à ScribeFire:

  • La gestion des tags
  • L’enregistrement automatique des billets en tant que brouillon, ce qui m’aurait éviter de perdre ce billet pratiquement terminé il y a 10 min et que je suis obligé de reprendre depuis le début. Voila ce qui arrive quand on a pas le reflexe sauvegarde…mais je l’adopte quand même.

EDIT: le lien pour télécharger l’extension ScribeFire en français.