Gentlemen’s Quaterly Salon

Entre deux pages de publicité (pour le compte de Mercedes ou Dolce & Gabbana), on trouve quand même quelques articles sympas dans GQ, ce magazine « pour les hommes » branchés, beaux et intelligents. Notamment dans la rubrique Salon ou plusieurs écrivains, blogueurs ou journalistes chroniquent des moments de vie. Très agréable à lire.

Exemple avec un extrait de l’article de Camille de Peretti qui s’amuse à analyser (ou tailler) et dresser le portrait de l’homme en fonction de la voiture qu’il conduit.

« Il a garé son AUDI au parking, c’est un homme sérieux, contrairement au minet égoîste qui a laissé sa Smart sur les clous. Il roule en Mini Austin, c’est la voiture de sa mère et elle continue à payer l’assurance. En Citroën break, c’est un bon père de famille, en Renault Espace, un bon père de famille catholique. En Mercedes, il trompe sa femme, en Lamborghini, il trompe tout le monde. En peugeot, c’est un commercial, en Hummer, un vendeur de drogue. » […]

« Il allume la radio. Europe 1, un travailleur en Land Rover; Nova, un rasta en Honda; Radio Notre Dame, un catho en 2CV; France Info, un bourgeois en Laguna; France Culture, un baba en Lada; France Inter, un bobo en twingo; Nostalgie, un vieux beau en Alfa Roméo… »

A lire dans le numéro 4 de GQ (juin 08), p76.