L’écologie participative

La web agency Clark m’informe par mail qu’elle lance avec Noé un site sur l’écologie : Noé ou l’économie participative.
Il se présente comme un site communautaire participatif permettant aux citoyens de proposer des idées écologiques. Aprés inscription, chacun peut faire sa proposition dans un des thèmes proposés: Climat et énergie, biodiversité, Santé, Production et consommation, Gouvernance, Compétitivité.
Un système de vote à la Digg-like a été mis en place pour que les internautes puissent voter pour les meilleurs idées. Le projet est soutenu par le ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables et s’engage à ce que les meilleurs propositions soient exposées au grenelle de l’environnement.

Le grenelle de l’environnement est constitué de groupes de travail qui élaborent des propositions d’action sur le sujet de l’environnement, ils exposent ensuite les différentes propositions au public lors de réunions et les décisions sur les différentes actions seront prises fin octobre.

L’agence Clark avait déja lancé pour Noé le site despixelspourlabiodiversité.

Cette agence web adopte une bonne stratégie de communication pour se faire connaitre et améliorer son image. En plus de sa contribution dans des actions écologiques, elle utilise le marketing d’influence pour faire connaitre ses opérations (lancement de nouveaux sites…), il s’agit de communiquer avec les blogueurs pour qu’ils diffusent l’information sur leur propre blog, ce qui permet de faire parler et de relayer rapidement le lancement d’une opération et donc de toucher rapidement un maximum d’internaute. Cette forme de publicité est aussi appelée marketing viral.