Le gouvernement ouvre un portail des métiers de l’internet

Le gouvernement s’intéresse à nos métiers et propose désormais un portail dédié aux métiers autour de l’internet. On y trouve le détail des postes ainsi qu’une offre de formation et d’entreprises associées. Le site vient d’être lancé et la base de données n’est pas encore trop fournie mais l’initiative a le mérite de proposer une trame pour structurer l’emploi du secteur internet et a l’ambition de devenir « un outil de référence pour l’écosystème du numérique en France ».

Peut être que cela montrera le chemin aux sites de recherche d’emploi qui ont souvent du mal à catégoriser (voir même qui ne catégorisent pas du tout) ce type de métiers. De même qu’il y a un véritable besoin en matière de référentiel de compétences pour les futurs professionnels qui ont besoin de mieux se positionner par rapport aux métiers du web. En effet dans certaines structures la limite est flou et des compétences en gestion de projet/e-marketing ou encore webdesign/intégration par exemple sont souvent fortement liées. Mais c’est aussi ce qui rend ces métiers si passionnant, nous permettant de travailler sur des projets faisant appel à de multiples compétences.

http://www.metiers.internet.gouv.fr/

Les métiers de l'internet

Les salaires de l’internet et du désign numérique

Le site designersinteractifs.org a publié une étude intéressante sur les salaires dans les métiers du multimédia (Une liste des métiers de l’internet mais surtout orienté design numérique). Elle porte sur une population de 2239 designers.

Certains métiers ne sont cependant pas très bien représentés concernant la publication des salaires: architecte de l’information (18 réponses),  concepteur-rédacteur (23 réponses) , ergonome (25 réponses)… mais ce type d’étude est assez rare en France et il faut saluer l’initiative qui permet déjà d’avoir une petite idée sur le secteur.

Le blog Travailleurs du web s’était aussi testé à l’exercice à partir d’une enquête disponible en ligne qui avait réunie 547 participants.