Google Analytics: les nouveautés de la semaine

L’actualité Web Analytics a plutôt était bonne cette semaine avec 2 annonces côté Google: la sortie de Google Analytics Premium seulement aux US pour le moment et l’activation de la fonction « Real Time ».

Google Analytics Premium

Parlons un peu de ce GA Premium qui a déjà fait un peu de bruit. On connaissait ce très bon outil d’analyse web en version gratuit qui fait le bonheur de beaucoup d’entre nous, les entreprises auront désormais le droit à leur version payante.

1. Capacité de traitement améliorées
2. De nouveaux outils de testing à disposition
3. Un support téléphonique accessible 24/24 et 7j/7
4. Une meilleur qualité et fraîcheur des données
5. Une gestion des utilisateurs plus précise

GA premium n’est pas encore disponible en France mais cela devrait venir dans les prochains mois, le modèle premium a du sens sur ce type d’outil sous réserve que la version actuelle reste maintenue et continue à se développer… je suis même étonné que cela ne soit pas arrivé plus tôt. Mais tout cela a un prix et le premium est annoncé à $150,000/an. A voir ce que ça donnera en France mais je me fais pas trop d’illusion vu le prix des solutions type Omniture, AT internet…et d’autres !!

Analytics Real Time

Un gadget bien utile pour voir le nombre de visiteurs connecté en temps réel sur votre site web. Le module n’est pas actif par défaut sur le compte, il faut donc en faire la demande via ce formulaire .

Analytics Real Time vous permettra de voir en temps réelle: le nombre de visiteurs en cours, le nombre de pages vues par minute/seconde, les lieux de connexion, les mots clés tapés pour trouver le site.

Il est vrai que les données Analytics n’étaient pas consolidées en temps réel, ce qui ne permet pas d’avoir des données fiables sur l’analyse du jour même. Par contre, je conseil l’installation du code de suivi Asynchrone pour Google Analytics, celui-ci permet de diminuer le taux d’erreur sur la récupération des données, il permet surtout d’éviter de bloquer le chargement des pages et d’altérer les performances de chargement du site.

Adwords: des extensions d’annonce bientôt payantes?

L’équipe Google Adwords a annoncé un changement dans son business model autour des liens sponsorisés et ses extensions d’annonce sur le moteur de recherche.
Les annonceurs ont la possibilité d’ajouter des extensions sur les annonces associées aux campagnes Adwords. Elles permettent de compléter l’annonce textuelle d’une ou plusieurs lignes en y ajoutant des informations utiles pour l’internaute.
Il en existe plusieurs types dont:

  • Extensions de lieu : informations de géolocalisation visible également via le service Google Maps
  • Extensions téléphoniques : fonction de mise en relation « clic-to-call » qui permet aux internautes d’appeler la société en un clic depuis un smartphone
  • Liens annexes pour les annonces : permet à l’annonceur d’afficher jusqu’à 4 liens supplémentaires sous l’annonce, souvent utilisé pour rediriger vers des catégories de produits, des promotions ou opérations de destockage
  • Extensions de produit : ce type d’extension implique l’utilisation d’un compte Google Merchant Center et de la diffusion de son catalogue produit qui pourra alors être affiché dans l’annonce

Ces extensions rendent généralement l’annonce plus visible ce qui permet souvent d’augmenter significativement le taux de clic (CTR) de celles-ci.

Le changement concerne donc les extensions de lieu: un surcoût sera désormais facturé quand l’internaute clic sur le lien « itinéraire » lui permettant d’afficher son chemin jusqu’à l’entreprise qui diffuse l’annonce. Le coût lié aux extensions téléphoniques est déjà en vigueur aux US pour les annonceurs qui utilisent la fonction « Call Metrics » (Numéro de téléphone de redirection fourni par Google).

Google précise aussi que pour ne pas être soumis à un coût supplémentaire, les annonceurs pourront simplement désactiver les extensions de lieu (attention toutefois à la différence de performance.)

Ce modèle ne s’applique par pour l’instant aux annonceurs français mais je me demande combien de temps cela mettra pour arriver chez nous.

Le référencement en entreprise: ce qu’il faut savoir

Je suis tombé sur cette présentation du blog CAFE REFERENCEMENT qui aborde avec clarté les ficelles du métier de référenceur en entreprise.
Tous les responsables de sites souhaitent décrocher la première place dans Google sur les mots clés stratégiques qui concernent leur activité. Mais beaucoup de barrières se mettent en travers : forte concurrence, manque d’expertise et de compréhension sur le sujet…

La prise en compte du référencement dans la stratégie globale est un point important et je pense que l’internalisation du référencement naturel est la clé du succès dans la plupart des cas.

Cette présentation donne une idée globale des métiers liés au référencement et de leurs place en entreprise.

via

Boosket devient gratuit

Je vous en parlais hier dans ma note sur le f-commerce et coincidence, Boosket annonce dans la foulée que l’utilisation de la plateforme devient entièrement gratuite.

boosket

Auparavant, Boosket proposait 4 type abonnements:

  • Le pack Free (gratuit) – permettant l’intégration du catalogue et la vente de produit sans personnalisation avancée
  • Le pack Start (19€/mois) avec toutes les fonction de base plus des options de personnalisation et la possibilité de créer une boutique fermée personnalisée
  • Le pack Plus (39€/mois) avec toutes les fonctions précédemment citées mais intégrant des fonctions de mise en avant de produits (promotions en cours, meilleurs ventes…), un moteur de recherche intégré et la restrictions de la boutique aux fans (utilise pour acquérir de nouveaux fans sur une page entreprise)
  • Le pack Pro disponible sur devis avec une personnalisation à 100% de la boutique, une équipe de développement dédié et un accompagnement pour la mise sur pied de la boutique Facebook
  • Boosket conserve le pack Plus qui devient gratuit et le pack Pro pour ceux qui souhaitent une intégration avancée.

    Je me pose quand même la question du business model pour Boosket. Le volume de pack pro permet-il d’assurer des revenus suffisant à la start up ? Je ne pense pas.

    Il y a même un indice qui ne trompe pas: la ligne frais de transaction (beta) est à 0,00%. On peut donc imaginer sans trop de problème que Boosket envisage de se rémunérer sur les ventes générées par l’outil une fois sorti de la version beta.

Salon e-marketing 2011: les tendances du digital marketing

Les pros du web et du marketing se réunissent comme chaque année le 25 et 26 janvier prochain au palais des Congrès à Paris pour le salon e-marketing 2011.

L’occasion pour ceux qui souhaitent mettre un pied dans le web et le marketing de découvrir les dernières tendances. Le salon e-marketing c’est avant tout un rendez-vous business, un bon salon pour rencontrer des partenaires, trouver des prestataires ou agences pour votre projet. Mais ne comptez pas sur les conférences gratuites pour apprendre beaucoup et maitriser toutes les ficelles du marketing sur internet.
Continuer la lecture de « Salon e-marketing 2011: les tendances du digital marketing »

Téléphonie/internet: les forfaits augmentent, les résiliations vont pleuvoir

J’ai reçu cette semaine un courrier de la part de mon cher opérateur Orange qui m’annonce l’augmentation de la TVA sur les forfaits téléphonique et Internet: une taxe qui passe de 5,5% à 19,6% et une hausse de 3 Euros sur mon forfait!

La nouvelle n’est pas très bonne jusqu’à ce que je tombe sur cette phrase en bas du courrier:

« conformément aux termes de l’article L121-84, vous avez la possibilité de résilier votre contrat sans frais, jusqu’à 4 mois après l’entrée en vigueur de la modification tarifaire »

Une taxe Barroin-Sarkozy qui pourrait finalement profiter aux abonnés et à ceux qui souhaitent changer de mobile et/ou de forfait.
J’ai changé récemment de mobile mais ça ne m’empêchera pas de résilier mon forfait actuel!

Par ailleurs, la hausse de TVA s’applique aussi aux FAI. Peut être un moyen de résilier son abonnement Free sans frais et de passer sur la nouvelle Freebox Revolution? Qu’en pensez-vous?

Source: Degroupnews

Les Beatles sur Itunes: un buzz qui flop

Apple a sorti le grand jeu aujourd’hui: une home page en grande pompe avec la promesse d’un jour « qu’on n’oublierais jamais ».

Les fans de la marque à la pomme et les plus geeks d’entre nous ont certainement passé une grande partie de la journée à faire des plans sur la comète et se demander quel était cette grande nouveauté sur Itunes promis aujourd’hui.

16H: on découvre une home page rock’n roll qui met en scène nos 4 Beatles préférés. Apple annonce en fait la mise en vente de la discographie complète du groupe sur Itunes.

Personnellement et comme beaucoup, je m’attendais à un service de streaming intégré à Itunes ou le rachat de Spotify par exemple 🙂

J’adore l’histoire et la musique de ce groupe mythique, mais je trouve franchement que Apple a mal géré l’annonce (ou sa mise en scène).
Les discussions sur Twitter hier soir n’étaient pas en faveur de la marque qui commence à perdre sa crédibilité auprès du public, plusieurs blogs ici et par exemple y ont même consacré un billet.

Apple va devoir lever un peu le pieds sur les effets d’annonce et le buzz marketing.

Dans les starting-blocks

L’idée de passer mon blog sous WordPress me trottait depuis un bout de temps: c’est chose faite. Bienvenue dans mon nouvel univers, un blog tout beau tout propre qui devrait me donner la motivation d’écrire à nouveau. Mon dernier billet sous Dotclear date du 18 Avril 2010, il était temps que les affaires reprennent.

Un blog e-marketing pour les passionnés du web

Comme toujours, les colonnes du blog seront consacrées à l’univers du web avec une majeure consacrée aux techniques d’acquisition de trafic et au webmarketing.
Je n’exclue pas non plus quelques billets plus perso, on va pas se gêner hein.

Vous retrouverez la rubrique ‘Explorons le web’ déjà présente dans la version précédente du site, un grand mix des services web, ou d’autres choses que je croise lors de mon surf quotidien. L’onglet E-marketing, sera lui consacré aux billets sur l’actualité ou dossiers sur les techniques/outils que j’utilise au quotidien dans mon métier: Adwords, référencement naturel, affiliation, web analytics, social marketing …

Bonne lecture!

Certification SEO CESEO: l’examen blanc

Certains professionnels du référencement ont du mal a justifier leurs connaissances sur le marché de l’emploi. C’est en partant de cette problématique que l’association SEO Camp a fait naitre la première Certification Expert SEO en France:.

Il s’agit de valider les connaissances du candidat sur différents points par exemple dans un objectif de recherche d’emploi dans le domaine du référencement. Contrairement à la certification Google Adwords, la certification CESEO a lieu dans une salle informatique surveillée et sans connexion internet.

L’association a annoncé sur son blog le lancement d’un quizz, l’examen blanc CESEO qui permettra aux candidats de se préparer à l’examen. Le test contient 75 questions auxquelles il faut répondre en 30 minutes.

Cette certification est un grand pas pour les professionnels du référencement et tout le travail de l’association SEO Camp participe vraiment à la connaissance et reconnaissance de ce métier quelque fois inconnu et un peu flou aux yeux des entreprises.

Nouvelle réglementation: Adwords et les marques déposées

La réglementation de la régie publicitaire Google Adwords concernant les marques déposées a changé depuis le 14 septembre dernier. Quels sont les informations à savoir sur cette nouvelle réglementation? Quels impacts de cette nouvelle règle qui autorise désormais les annonceurs a acheter et enchérir sur les noms de marque?

L’annonce de Google qui avait été faite début août a suscité beaucoup de réactions de la part des spécialistes du référencement et des annonceurs. Augmentation des cpc sur certaines campagnes, publicité déloyale à l’encontre de la concurrence… Essayons d’apporter quelques précisions.

Tout d’abord cette réglementation est déjà en vigueur depuis 2004 dans un grand nombre de pays. La Cour de Justice de l’Union Européenne a donné récemment son feu vert et donne le relais aux juridictions nationales qui devront juger les affaires au cas par cas. La CJUE soulève la neutralité des intermédiaires techniques qui n’ont pas un « rôle actif » dans la gestion des mots clés et des annonces Adwords.

Quels sont les changements pour les marques

Les propriétaires de marque déposés pourront voir leur marque achetée par des concurrents ou d’autres acteurs sur leur industrie. Par exemple la recherche sur la marque d’une compagnie aérienne pourra afficher l’annonce de la compagnie mais également celle de voyagistes.

Conséquence principale, les annonceurs seront grandement incité a acheter leur nom de marque sur Google Adwords, même si ils sont positionnés en 1ère position dans les résultats de recherche naturelle.

Cependant, les conditions relatives au texte d’annonce ne changeront pas et les annonceurs ne pourront pas utiliser le nom d’une marque déposée dont ils ne sont pas le propriétaire dans leur texte d’annonce.

Comment protéger sa marque?

Les marques devront s’adapter à ces nouvelles règles Adwords et se protéger différemment de la concurrence. Certains spécialistes conseillent de conclure des accords de non-agression afin de limiter la pression de la concurrence.

Autrement dit, certains annonceurs pourraient se refuser à rentrer dans ce jeu et ne pas acheter les noms de marque déposés de leurs concurrents. Les distributeurs pourront aussi fixer les règles précises et négocier les conditions publicitaires avec leurs partenaires.