Un dimanche en musique avec Ben Westbeech

Dans le même style que Jamie Lidell, cette musique de Ben Westbeech tourne en boucle dans mon itunes en ce moment. J’ai carrément acheté l’album sur l’itunes store, le problème c’est qu’il est vendu au format M4P et protégé par des DRM … Du coup je vous ai trouvé une version tronquée du morceau.

Ben Westbeech - So good today

Le mandala du e-commerce

Après la cartographie sur l’actualité e-marketing, voici le mandala du e-commerce proposé par François Ziserman de ARAOK!. Il s’agit d’une sphère représentant l’environnement, les compétences et les métiers que représente le e-commerce. Il s’agit d’un secteur très complet qui met en relation un grand nombre de compétences et des profils variés sur 4 axes différents: Conseil , technique, opérations, marketing.

via Jérémie Berrebi.

50 liens pour comprendre et suivre l’actu emarketing

Cela m’avait été offert au mois de juin par l’agence de emarketing LEADshare et je n’avais pas eu le temps d’en parler.
Il s’agit d’un poster à afficher au dessus du bureau (ou pas) avec 50 liens de sites ou blogs pour suivre et comprendre l’actualité de l’e-marketing.

J’ai d’ailleurs ressorti cette cartographie début septembre pour mettre du neuf dans mon lecteur RSS. Les liens des sites proposés sur cette carte sont organisés en plusieurs rubriques:

  • Référencement naturel
  • Affiliation
  • Publicité et achat d’espace
  • Web-analytics et mesure d’audience
  • Liens sponsorisés
  • Blogs d’entrepreneurs
  • Blogs et web 2.0
  • Emailing

Que du bon!

Comme quoi, il ne faut pas grand chose pour faire parler de soi…

Si vous intéressé par le marketing online, j’ai vu sur leur site qu’il était toujours possible de demander votre cartographie emarketing, via le formulaire de contact. LEADshare vous l’envoie par la Poste et c’est gratuit.

Comment améliorer sa concentration et son efficacité au travail ?

Concentration et efficacité au travail
Je lisais ce matin, un billet du très bon conseilsmarketing.fr qui reprend les éléments d’un dossier publié sur Le Journal du Net pour nous fournir 9 astuces permettant d’améliorer sa concentration.

Le dossier ne fait pas mention (à part pour les mails) des astuces permettant d’améliorer son efficacité quand l’on travail toute la journée connecté à internet. Les nouveaux outils du web facilitent la dispersion de l’esprit et il est encore plus facile de repousser ou de faire trainer une autre tâche important lorsque l’on surf sur le net. Je rajouterais donc les points suivants:

  • Fermer son client Twitter pour éviter de recevoir de nouveau tweets (messages courts) toutes les 2 minutes (Voir plus suivant le nombre de personnes que vous suivez)
  • Fermer sa message instantanée (AIM, Live Messenger) et Skype ou mettre son statut sur « Occupé », »indisponible »
  • Se fixer des heures et un temps de veille maximum par jour pour la lecture de ses flux RSS. Le reste du temps, fermer son Google Reader ou Netvibes.
  • Fermer le navigateur pour éviter de vagabonder de site en site lorsque l’on travail par exemple sur un document Word ou Excel. Difficile à faire lorsque l’on travail sur Google Docs, je vous l’accorde 🙂 Et ce point sera certainement de plus en plus dur à respecter avec la migration des applications puisqu’on se dirige vers le « tout en ligne », même dans les entreprises. (cf Comment le web change le monde, L’alchimie des multitudes).

Vous en voyez d’autres?

Convention E-Commerce Paris 2008


Je serais sur Paris du 19 au 25 et participerais donc aux trois jours de laconvention E-Commerce (le 23, 24 et 25 Septembre).
Si vous êtes inscrits, on pourra aussi se croiser au coktail blogueurs VIP du salon e-commerce proposé par Jeremie Berrebi, qui s’annonce sympa puisqu’il y a déjà 140 participants.

Voici les conférences gratuites auquelles j’assisterais :

Mardi 23 Septembre

  • 10h15-12h30 Marketing multicanal: prospecter, vendre et fidéliser par tous les canaux
  • 14h-18h Solutions de e-boutique: de l’idée au développement des ventes (annonce de la nouvelle stratégie Zlio)

Mercredi 24 Septembre

  • 9h-12h30 Le référencement, votre meilleur vendeur !
  • 14h-17h30 Le référencement, votre meilleur vendeur !

Jeudi 25 Septembre

  • 9h-12h30 Quel E-Mix marketing pour gagner en ligne ?
  • 14h-17h30 Quel E-Mix marketing pour gagner en ligne ?

Référencement : ce qu’il ne faut pas faire

On nous parle souvent de ce qu’il faut faire pour optimiser son site en matière de référencement naturel dans les moteurs de recherche, mais voici déjà ce qu’il ne faut pas faire:

  • Utiliser le même titre pour toutes les pages
  • Avoir un site full flash ou avec beaucoup d’images et d’éléments graphiques (et donc trop peu de texte)
  • Essayer de tromper les moteurs de recherche en insérant un nombre trop important de mot-clés sur une même page
  • Utiliser Javascript pour lier les pages d’un site web
  • Utiliser des redirections de page en javascript
  • Dupliquer le contenu de votre site web ou pomper le contenu d’un autre site

Source : le blog web marketing

Gentlemen’s Quaterly Salon

Entre deux pages de publicité (pour le compte de Mercedes ou Dolce & Gabbana), on trouve quand même quelques articles sympas dans GQ, ce magazine « pour les hommes » branchés, beaux et intelligents. Notamment dans la rubrique Salon ou plusieurs écrivains, blogueurs ou journalistes chroniquent des moments de vie. Très agréable à lire.

Exemple avec un extrait de l’article de Camille de Peretti qui s’amuse à analyser (ou tailler) et dresser le portrait de l’homme en fonction de la voiture qu’il conduit.

« Il a garé son AUDI au parking, c’est un homme sérieux, contrairement au minet égoîste qui a laissé sa Smart sur les clous. Il roule en Mini Austin, c’est la voiture de sa mère et elle continue à payer l’assurance. En Citroën break, c’est un bon père de famille, en Renault Espace, un bon père de famille catholique. En Mercedes, il trompe sa femme, en Lamborghini, il trompe tout le monde. En peugeot, c’est un commercial, en Hummer, un vendeur de drogue. » […]

« Il allume la radio. Europe 1, un travailleur en Land Rover; Nova, un rasta en Honda; Radio Notre Dame, un catho en 2CV; France Info, un bourgeois en Laguna; France Culture, un baba en Lada; France Inter, un bobo en twingo; Nostalgie, un vieux beau en Alfa Roméo… »

A lire dans le numéro 4 de GQ (juin 08), p76.

Comment le web change le monde, L’alchimie des multitudes

Les vacances se termine bientôt, je suis donc de retour en ligne depuis quelques jours. Entre deux baignades, j’en ai profité pour lire le livre de Francis Pisani et Dominique Piotet que l’on m’a gracieusement offert sur Transnet: Comment le web change le monde, L’alchimie des multitudes.

Celui-ci permet de bien comprendre l’évolution du web et les changements que cela implique. Dans la 1ère partie, les auteurs nous montrent l’influence que peut avoir l’internet sur les rapports sociaux notamment chez les jeunes, mais pas seulement: Les outils proposés infligent aujourd’hui une dynamique relationnelle autant dans le monde personnel que professionnel.

Cet internet social implique des internautes acteurs qui créent du contenu et de la valeur, c’est ce phénomène que Francis Pisani et Dominique Piotet qualifient et décrivent tout au long de l’ouvrage: L’alchimie des multitudes.

Ces multitudes et les tendances du web2.0 s’appliquent dans le monde de l’entreprise. Ces organisations doivent s’adapter à leurs collaborateurs, fournisseurs, clients (et tous les tiers de l’entreprise en général) et bousculer certains processus qui vont être délocaliser progressivement sur internet (« Dans les nuages »). Un chapitre entier est d’ailleurs consacré aux médias qui doivent repenser leur fonctionnement et leur rapport à l’audience pour survivre et faire face à « l’émergence des webacteurs producteurs, distributeurs et diffuseurs d’informations et de connaissances ».

L’ouvrage est donc assez complet et permet de comprendre simplement comment le web change le monde. On apprecie aussi le grand nombre de services donnés à titre d’exemple qui permettent de mettre un nom sur ces acteurs (start up, multinationales, associations…) qui participent à la transformation de l’internet. J’ai noté ces services internet au fur et à mesure de ma lecture: