le Tour de France dans les Hautes-Alpes


La ville de Gap a accueilli durant trois jours (16, 17 et 18 juillet) les cyclistes du tour de France et profite d’un grand coup médiatique, sur France télévision mais aussi sur Internet où l’on trouve quelques articles qui participent à la promotion de la ville.

Voici quelques extraits d’articles publiés:

« A Gap, réputé pour son bien vivre et son soleil 3OO jours par an, l’ambiance résonnait d’échos encore amplifiés. Nichée au pied du col Bayard, que surplombent les sommets enneigés du massif des Ecrins, la capitale des Alpes du Sud est un grand carrefour touristique, disposant d’un grand capital nature incomparable. Un terrain idéal pour les belles joutes du vélo. »

La population était également invitée lundi pour dessiner un 2018 humain géant annonçant sa candidature pour les Jeux Olympiques d’hiver de cette même année. Certains disent que cette candidature est un peu trop optimiste…mais pourquoi pas les JO à Gap!

Le site web de france2 en parle également dans cet article:
« La capitale des Hautes-Alpes profite du passage du Tour de France pour promouvoir un grand projet : la candidature de la ville et plus généralement des Alpes du Sud aux Jeux Olympiques d’hiver de 2018. Dans un premier temps, l’OJO, en charge du projet, s’applique à fédérer toutes les forces régionales, et à développer sa communication. Pour cela, toute la journée de repos du Tour est consacrée à une journée évènementielle. Toute la population écrit au stade de Gap un immense 2018 humain… Et différentes disciplines d’hiver sont présentées (biathlon, ski de fond, bobsleigh), grâce à de la neige artificielle, dans le cadre d’un programme d’animation visant à séduire tous les médias présents ce jour-là à Gap. En concurrence directe avec Grenoble pour être l’éventuelle candidate française défendue par le CNOSF, Gap et la région des Alpes du Sud, en plein développement, espère mobiliser autour de ce projet. »

J’ajoute également quelques photos prises lors de l’arrivée des courreurs dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *