Nouvelle mise en page Google : le graphique des connaissances

Le moteur de recherche de Google évolue très régulièrement que ça soit au niveau de ses algorithmes de classement (les fameux mises à jour appelées Google Panda et Pinguin qui ont fait trembler beaucoup de webmasters ces deux dernières années) ou au niveau de la présentation des résultats affichés aux internautes.

Vous aurez peut être aussi remarqué que ces derniers temps la présentation des résultats sur certaines requêtes se transforme profondément avec ce qu’ils appellent chez Google le graphique des connaissances. Vous savez c’est ce qui apparait à droite des résultats quand vous saisissez par exemple un nom de film ou une personnalité, un exemple ci-dessous sur le dernier film de Tim Burton Dark Shadow :

recherche-google-graphique-connaissances

J’ai donc enquêté rapidement pour comprendre comment fonctionne cette nouvelle fonctionnalité et savoir d’ou proviennent les infos affichées. Il existe d’ailleurs un site dédié sur le Knowledge Graph à découvrir ici.

Si l’on reprend l’exemple Allociné, son fond de commerce s’articule, comme beaucoup d’autres sites, autour des requêtes des internautes qui recherchent des infos sur un acteur, un réalisateur ou un film… j’ai le sentiment que ces évolutions peuvent faire mal aux gros éditeurs : l’internaute est retenu sur la page de recherche Google, toute sa navigation peut se faire à partir de cette même page en limitant les clics sur les liens relatifs au site Allociné.

Du côté des sources d’information, on nous précise dans l’aide sur le graphique de connaissance d’ou viennent ces données :

– Des ressources en ligne, telles que Wikipédia
– Des ressources spécifiques, telles que Weather Underground pour les informations météorologiques et la Banque mondiale pour les statistiques économiques
– Les données accessibles à tous sur Freebase.com, une base de données gratuite et ouverte de plus de 24 milliards de contenus, y compris des films, des livres, des émissions télévisées, des célébrités, des lieux, des sociétés, et bien d’autres choses
– Des données de la recherche Google (utilisées pour mesurer la popularité d’un sujet et aider le système à identifier l’information la plus recherchée par les internautes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *