Adwords: des extensions d’annonce bientôt payantes?

L’équipe Google Adwords a annoncé un changement dans son business model autour des liens sponsorisés et ses extensions d’annonce sur le moteur de recherche.
Les annonceurs ont la possibilité d’ajouter des extensions sur les annonces associées aux campagnes Adwords. Elles permettent de compléter l’annonce textuelle d’une ou plusieurs lignes en y ajoutant des informations utiles pour l’internaute.
Il en existe plusieurs types dont:

  • Extensions de lieu : informations de géolocalisation visible également via le service Google Maps
  • Extensions téléphoniques : fonction de mise en relation « clic-to-call » qui permet aux internautes d’appeler la société en un clic depuis un smartphone
  • Liens annexes pour les annonces : permet à l’annonceur d’afficher jusqu’à 4 liens supplémentaires sous l’annonce, souvent utilisé pour rediriger vers des catégories de produits, des promotions ou opérations de destockage
  • Extensions de produit : ce type d’extension implique l’utilisation d’un compte Google Merchant Center et de la diffusion de son catalogue produit qui pourra alors être affiché dans l’annonce

Ces extensions rendent généralement l’annonce plus visible ce qui permet souvent d’augmenter significativement le taux de clic (CTR) de celles-ci.

Le changement concerne donc les extensions de lieu: un surcoût sera désormais facturé quand l’internaute clic sur le lien « itinéraire » lui permettant d’afficher son chemin jusqu’à l’entreprise qui diffuse l’annonce. Le coût lié aux extensions téléphoniques est déjà en vigueur aux US pour les annonceurs qui utilisent la fonction « Call Metrics » (Numéro de téléphone de redirection fourni par Google).

Google précise aussi que pour ne pas être soumis à un coût supplémentaire, les annonceurs pourront simplement désactiver les extensions de lieu (attention toutefois à la différence de performance.)

Ce modèle ne s’applique par pour l’instant aux annonceurs français mais je me demande combien de temps cela mettra pour arriver chez nous.