Introduction au Search Marketing

Je travail en ce moment sur un mémoire de fin d’étude sur une thématique liée au Search Marketing, c’est la raison pour laquelle vous verrez passer dans les prochaines semaines quelques billets sur le référencement naturel ou payant. Commençons par une petite introduction au Search Engine Marketing…

La notion de référencement s’est développée sur internet avec l’apparition des premiers annuaires thématiques (Yahoo!) qui ont pour objectif de lister et classer les sites web selon une arborescence de catégories précises mais rapidement les moteurs de recherche se sont développés en proposant l’indexation automatique des pages web grâce à des « robots » qui scrutent le web. Ces moteurs permettent alors à l’internaute de retrouver une information  et la page web correspondante à partir d’une simple saisie de mots-clés.

La notion de Search Engine Marketing est souvent réduite à l’usage des liens sponsorisés mais nous l’abordons ici dans son sens globale qui est lié directement au marketing et à la promotion de sites internet. Cette pratique qui s’intéresse à l’accroissement de la visibilité des pages web dans les résultats des moteurs de recherche (SERPs, Search Engine Result Pages) se divise en deux composantes: Le Search Engine Optimization (ou référencement naturel) et le Search Engine Adverstising (ou liens sponsorisés).

En terme de stratégie marketing, la présence et le bon positionnement dans les résultats de ces moteurs de recherche est un atout considérable pour gagner en visibilité et acquérir de nouveaux clients pour les entreprises. Les responsables marketing l’ont bien compris et le budget attribué à la communication et plus généralement au marketing sur internet à augmenté ces dernières années.

Cet engouement pour les investissements liés au search marketing se comprennent dans le sens ou ils offrent généralement de meilleurs retour sur investissement, un meilleur ciblage des annonces et des outils qui offrent plus de facilités pour mesurer la performance des campagne. Essentiel pour mener une campagne de communication online efficace.

Le nc10 de Samsung, la machine du blogueur nomade

Amazon m’a livré ce matin le netbook NC10 de Samsung. Mon choix s’est orienté vers ce modèle au regard des multiples tests vus sur le net, tous attribuaient une très bonne note à cette machine.

C’est exactement ce qu’il me fallait, un ordinateur vraiment portable optimisé pour la mobilité tout en gardant un confort minimum au niveau de l’écran et du clavier (on peut tapoter avec les deux main!) en cas d’utilisation longue.

Netbook Samsung nc10

Netbook Samsung nc10

Quelle stratégie future pour le groupe France Telecom Orange ?

Je voulais revenir sur une conférence à laquelle j’ai assisté le 21 février dernier à l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille. Didier Lombard, PDG de Orange nous a fait le plaisir de venir à Marseille pour nous présenter, étudiants de l’EJCM et d’Euromed, la stratégie de la première entreprise française du secteur des télécom.

Nous avons travaillé par la suite sur les orientations stratégiques possibles de la société Orange dans les années à venir. Un exercice intéressant, Je vous livre donc ma reflexion.

Continuer la lecture de « Quelle stratégie future pour le groupe France Telecom Orange ? »

Les salaires de l’internet et du désign numérique

Le site designersinteractifs.org a publié une étude intéressante sur les salaires dans les métiers du multimédia (Une liste des métiers de l’internet mais surtout orienté design numérique). Elle porte sur une population de 2239 designers.

Certains métiers ne sont cependant pas très bien représentés concernant la publication des salaires: architecte de l’information (18 réponses),  concepteur-rédacteur (23 réponses) , ergonome (25 réponses)… mais ce type d’étude est assez rare en France et il faut saluer l’initiative qui permet déjà d’avoir une petite idée sur le secteur.

Le blog Travailleurs du web s’était aussi testé à l’exercice à partir d’une enquête disponible en ligne qui avait réunie 547 participants.

Le duplicate content et la balise canonical

Qu’est ce qu’est le duplicate content ?

Ce terme fait echo sur la toile depuis le développement des problématiques liées au référencement de sites web dans les moteurs de recherche. Le duplicate content correspond à un même contenu que l’on retrouve à plusieurs endroits sur le web et donc accessible depuis deux url différentes.

Il constitue la bête noir des moteurs de recherche (et du référenceur) qui ne souhaitent pas surcharger leurs bases de données en indexant inutilement deux fois le même contenu. C’est aussi faire éviter une perte de temps à l’utilisateur qui n’a pas besoin d’obtenir plusieurs pages avec les mêmes informations pour sa requête. Google pénalise donc le référencement de ces pages dupliquées et l’enjeu est de taille pour les responsables web qui peuvent perdre beaucoup de visiteurs et/ou de clients potentiels.

Le duplicate content et les problèmes d’url canonique

L’url canonique, Il s’agit de l’url principale à utiliser pour une page, l’adresse officielle ou favorite en quelque sorte. Ci-dessous les problèmes que l’on peut rencontrer en matière de duplicate content.

  • L’indexation d’un site avec et sans le sous domaine « www »

    http://mickaelgros.fr et http://www.mickaelgros.fr sont bien deux urls distincts et peuvent être indexées par Google comme étant du duplicate Content.

    L’astuce étant d’utiliser un fichier htaccess à la racine du site pour établir une redirection permanente (redirection 301). Dans ce cas, l’utilisateur qui tappe http://mickaelgros.fr sera redirigé vers http://www.mickaelgros.fr , Google prendra en compte la redirection et l’adresse destinataire sera considérée comme l’adresse officielle de la page. A titre d’exemple voici le code à mettre en place dans le cas d’une redirection 301:

    RewriteCond %{HTTP_HOST} !^www\.mickaelgros\.fr$
    RewriteRule (.*) http://www.mickaelgros.fr/$1 [R=301,L]

  • L’utilisation de plusieurs domaines

    Il est courant de réserver plusieurs domaines pour un même site, par exemple pour éviter le cybersquattingou pour localiser un site on utilise facilement monsite.fr,monsite.com…
    Comme pour le premier point, il est important de garder une url principale et chaque page doit disposer de sa propre url. On pourra utiliser une redirection 301 pour rediriger vers le domaine principale.

  • Utiliser deux urls pour sa page d’accueil

    Il est courant de voir une page d’accueil accessible depuis l’adresse http://www.mickaelgros.fr et http://www.mickaelgros.fr/index.php. Dans ce cas, il faut veiller à ce que les liens du site qui pointe vers la page d’accueil (logo, liens « retour à l’accueil » par exemple) utilisent bien la même url, c’est à dire http://www.mickaelgros.fr.

La balise canonical

C’était l’actu référencement des dernières semaines, les principaux moteurs de recherche dont Google, Yahoo!, Microsoft Live Search et Ask.com se sont mis d’accord pour gérer une nouvelle balise « canonical » permettant d’éviter certains problèmes de duplicate content et notamment les erreurs listées ci-dessus..

Cette balise permet de définir une url canonique, c’est à dire d’indiquer la page source de l’information aux moteurs et donc consolider l’importance donnée à une page sur une seule et même url et éviter la dilution du page rank.

La balise se présente comme ceci <link rel="canonical" href="http://www.example.com/product.php?item=swedish-fish" />

Pour en savoir plus sur l’url canonique et le duplicate content: